LEA - Langues Étrangères Appliquées

La filière Langues Etrangères Appliquées

Bienvenues en LEA

« LEA, c’est une très bonne formation, une formation de base très valable. »
P. Villette, conseiller du commerce extérieur

La formation  LEA (Langues Etrangères Appliquées) appartient au domaine Lettres et  Sciences Humaines mais ne doit pas pour autant être confondue avec les formations classiques en Langues et Civilisations Etrangères. Contrairement à ces dernières axées essentiellement sur la littérature, la formation LEA, tout en restant une licence généraliste, à une finalité essentiellement professionnelle. Elle forme en trois ans des cadres trilingues ayant également des compétences en économie et commerce international.   

Il s’agit d’une formation pluridisciplinaire, les deux langues requérant un niveau de compétence équivalent, des matières d’application axées directement sur le monde de l’entreprise (économie, droit, analyse financière, marketing…) représentent un tiers de la formation. L’enseignement est à la fois assuré par des universitaires et par des professionnels appartenant à différents secteurs d’activité.

Conditions d’accès :

L'accès en - Licence LEA est ouverte aux bacheliers (elle peut dans des cas particuliers être sélective en fonction des capacités d’accueil). Les bacheliers de différentes filières choisissent la formation LEA : en moyenne 40% de bacs L, 40% de bacs ES et 20% issus d’autres filières. Les titulaires de certains DUT ou BTS peuvent demander une admission directe en 2° année, voire exceptionnellement en 3° année. (sur dossier)
Les étudiants doivent avoir un bon niveau dans les deux langues choisies. Les langues proposées varient selon les universités. Certaines langues, peu ou pas enseignées dans le secondaire, peuvent être choisies ; dans ce cas elles pourront être enseignées au niveau débutant. Il conviendra alors que l’étudiant ait déjà démontré des compétences en langues suffisantes dans le second degré. Dans certains universités, l’anglais doit être au nombre des langues choisies ; ailleurs il aura pourra étudier d’autre langues.
Aucune connaissance préalable en économie n’est exigée, toutefois, il faudra que l’étudiant ait de l’intérêt et un minimum d’aptitude pour cette discipline.

Grandes caractéristiques du cursus :

Deux langues étrangères au même niveau (sauf en cas de langue au niveau débutant). L’étude des langues porte sur la langue actuelle (traduction, rédaction de documents économiques ou commerciaux), compréhension et expression orales et écrites, ces exercices ayant toujours une connotation liée au monde professionnel. Des cours sont consacrés à l’étude des sociétés contemporaines et des économies des pays étudiés.
Des matières d’application et des outils indispensables pour entrer dans la vie professionnelle, par exemple :

+ Informatique et bureautique
+ Droit général, commercial, international, droit de la concurrence
+ Marketing, gestion, comptabilité, analyse financière, macroéconomie,     
microéconomie,  tourisme, logistique…
+ Techniques d’expression et de communication en français (courrier
commercial, rédaction)  


Les matières d’application peuvent varier selon les universités et selon les options possibles.

Les formations LEA s’efforcent de maintenir des liens étroits avec le monde professionnel. Les stages en entreprise sont obligatoires en 3° année. Des rencontres, conférences et forums sont organisés auxquels participent des professionnels de l’industrie et du secteur tertiaire.

 

 

 




Après la Licence LEA :
- Les Masters du secteur LEA
- Les diplômés LEA sur le marché du travail

 

Photo: © Photolia